Tapis et accessoires ESD – une protection contre les risques de décharge électrostatique

ESD – qu’est-ce que c’est et d’où ça vient ?

Le sigle DES correspond à « décharge électrostatique ». En anglais, l’abréviation ESD ( Electrostatic Discharge) est utilisé. L’abréviation ESD est plus couramment utilisé donc nous utiliserons donc cette abréviation pour des raisons de compréhension.

Il désigne une décharge soudaine d’électricité entre deux objets chargés d’électricité. Le transfert des électrons d’une surface à l’autre peut avoir lieu lorsque l’on marche sur un certain matériau ou qu’il y a glissement, frottement ou séparation de matériaux.

L’électricité statique peut tout simplement se former lorsqu’on marche sur un tapis ou au moment d’un contact avec les vêtements de quelqu’un d’autre. Gare aux « châtaignes » si on touche ensuite une poignée de porte métallique ! Beaucoup de surfaces conduisent particulièrement bien l’électricité, ce qu’il convient de maîtriser. Nous ne voyons pas le transfert d’électricité – ce peut être une menace invisible.

Petite histoire de la découverte des décharges électrostatiques

Ce phénomène est plus ancien qu’on ne le croit souvent. Dès la fin de l’antiquité, le philosophe Thalès (env. 600 av. J.-C.) a remarqué qu’un morceau d’ambre attirait la poussière et les feuilles après avoir été frotté. C’est pour cela que l’ambre (elektron, en grec ancien) a donné son nom à la force qui en résulte, puis à ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom d’« électricité » et d’« électrostatique ».

Ainsi, les dangers des décharges électrostatiques ont été découverts bien avant l’usage de l’électricité. Dès le XIVe siècle, des installations militaires européennes et caribéennes ont commencé à utiliser des dispositifs de mise à la terre pour prévenir les risques d’enflammer accidentellement la poudre à canon. Comme quoi, la protection ESD existe depuis bien plus longtemps que l’usage de l’électricité !

Même si on a moins de souci à se faire avec la poudre à canon de nos jours, l’absence de protection ESD peut encore être fatale.

Quels sont les dangers des ESD (décharges électrostatiques) ?

Il faut être particulièrement vigilant à l’égard des décharges électrostatiques dans les usines de fabrication de composants électriques et dans les centres de données accueillant des ordinateurs centraux. Celles-ci peuvent y causer des dégâts considérables et bien souvent irréversibles.

Il s’agit de protéger non seulement les composants électriques, mais aussi les collaborateurs.

Il existe également un risque que des substances inflammables, telles que des produits chimiques ou des gaz, s’enflamment en cas d’étincelle.

Comment les tapis ESD protègent-ils des décharges électrostatiques ?

Nombreux sont les environnements de travail qui présentent des risques. C’est pour cela que les tapis et accessoires ESD installés au sol ou sur les établis sont indispensables. Ces produits permettent de contrôler efficacement les DES, notamment pour protéger les composants fragiles et les collaborateurs.

Ces dispositifs redirigent les charges électrostatiques vers le sol, mais doivent impérativement être soit « dissipateurs » soit « conducteurs » et associés à des accessoires DES tels que des bandes pour chaussures, des bracelets et des câbles spiralés de mise à la terre pour être efficaces.

Où et comment utilise-t-on les tapis ESD ?

Tapis pour établi ESD

Les tapis ESD conducteurs sont souvent utilisés sur les surfaces de travail, car ils dissipent plus rapidement les courants électriques des composants en redirigeant les charges électrostatiques vers le sol. Il faut se méfier des tapis portant la mention « isolants ». Ceux-ci ne constituent pas une protection ESD.

Les tapis Benchstat et HR de COBA Europe sont d’excellents exemples de tapis ESD indiqués pour les surfaces de travail. Ils dissipent tous deux les charges électrostatiques, intègrent une couche conductrice qui protège les composants et répondent aux exigences de résistance de la norme IEC51349-5-1 ou les surpassent.

Tapis de sol ESD

Les tapis de sol ESD sont généralement fabriqués en vinyle ou en caoutchouc. Ces produits sont composés de deux ou trois couches de matériau et peuvent également intégrer une couche conductrice au milieu.

Tapis ESD, isolant ou antistatique – que choisir ?

Il est indispensable de choisir un produit adapté à chaque environnement de travail et il ne faut surtout pas confondre tapis ESD et tapis non-conducteur.

De même, il existe une différence entre les revêtements de sol dissipateurs de charges électrostatiques et les revêtements antistatiques. Certains produits portent la mention « antistatique », tandis que d’autres sont qualifiés de « dissipateurs de charges électrostatiques ». Il s’agit là de deux fonctions distinctes.

Les règles énoncées par le CFA Institute expliquent que les revêtements antistatiques « limitent la génération de tension au niveau de corps, réduisant ainsi le risque de décharges électriques ». Ainsi, « le produit n’a aucune capacité dissipatrice ni conductrice ».

En ce qui concerne les tapis de sol ESD, le COBAstat est un bon exemple. En plus de contrôler les ESD, le COBAstat offre un excellent confort. C’est un parfait tapis anti-fatigue pour les collaborateurs qui passent beaucoup de temps debout pour leur travail au quotidien. COBAstat est au meilleur de ses performances lorsqu’il est équipé d’un câble de mise à la terre. Il s’adapte à n’importe quel environnement sujet à l’accumulation de charges électrostatiques. Autre produit comparable : le Senso Dial, un tapis de sol alliant surface antidérapante, propriétés anti-fatigue et protection ESD.

Conclusion : pensez à prendre en compte toutes les exigences spécifiques à votre environnement de travail et faites bien attention au classement de résistance au moment de choisir votre équipement ESD. Pour garantir leur fonctionnalité, assurez-vous également de disposer de tous les accessoires nécessaires et que les tapis ESD sont bien mis à la terre.

Nous vous conseillons de respecter les normes internationales en matière de ESD pour la protection des appareils sensibles à l’électricité statique, notamment la norme DIN EN 61340-5-1 de la Fédération VDE.

Pour plus d’informations sur nos tapis ESD et les accessoires indispensables, n’hésitez pas à nous contacter via le chat ou tout autre canal.

Person Sitting

Restez à jour :

Obtenez les dernières nouvelles sur nos produits et nos événements.